Nouvelles habitudes alimentaires : 3 tendances à tester en 2021

En 2021, de nouvelles tendances food s'invitent dans nos assiettes. A la veille de la réouverture des terrasses, zoom sur trois bonnes idées pour la restauration !

Sans surprise, la fermeture de nombreux établissements de restauration et les périodes prolongées de confinement en 2020 et en 2021 ont profondément modifié les habitudes alimentaires. Le contenu de nos assiettes évolue lui aussi : le petit déjeuner est intronisé super star, le café se diversifie, et les boissons sans alcool deviennent cool !

Plus que de simples tendances, ces nouvelles habitudes alimentaires promettent d’influencer les offres des restaurateurs, bars et des professionnels du tourisme. Et de constituer un bel avantage concurrentiel pour ceux qui sauront se les approprier rapidement ! Zoom sur ces 3 nouvelles tendances food qui s’imposent en 2021.

Le petit déjeuner super star

Longtemps négligé, voire boudé, le petit déjeuner est pourtant le repas le plus important de notre journée. Mais en 2021, il promet de regagner ses lettres de noblesse et de faire parler de lui ! D’après les tendances food de Whole Foods Market, la généralisation du travail à domicile a fait de nouveaux adeptes chez ceux et celles qui ont désormais plus de temps à lui consacrer. Une tendance qui ne date d’ailleurs pas d’hier, mais qui a amplement gagné du terrain depuis l’an dernier. Vos clients se sont aiguisés les papilles et deviennent de plus en plus exigeants !

S’il a toujours été une offre phare dans l’hôtellerie, les acteurs de la restauration se sont penchés eux aussi sur le petit déjeuner. Notamment sur les modalités de ce dernier : le petit déjeuner est désormais livré et consommé à domicile. C’est entre autres la promesse des ghost kitchens, ces restaurants sans salle dont on prévoit une valorisation à plus de 1,000 milliards de dollars en 2030.

Pour attirer les nouveaux adeptes du petit déjeuner, il faudra néanmoins faire preuve de créativité. Et proposer des formules différentes des traditionnels jus de fruits frais, œufs au plat, tartines beurre et confiture. En 2021, la tendance des produits plus sains et sourcés en circuits courts est renforcée . Et en ce qui concerne le menu, les influences plus lointaines (japonaises, mexicaines, ou même malaisiennes) complètent l’offre des classiques petits déjeuners occidentaux.

Quand le café devient cool

Dans la même lignée que le retour à la mode du petit déjeuner, le café s’inscrit lui aussi dans les tendances food de 2021. Il ne se limite d’ailleurs pas à une consommation liquide, mais parfume toutes les préparations culinaires, des granolas aux smoothies, sans oublier les recettes salées. Le compte Instagram ZeroWasteBook partage ainsi de nombreuses idées pour recycler son marc de café, comme par exemple dans des légumes rôtis.

le café se décline
© Emma Smith (Unsplash)

En plus de sa richesse aromatique, le café revient sur le devant de la scène en misant sur ses propriétés énergisantes, stimulantes, et antioxydantes. Les marques se positionnent ainsi sur un créneau plus healthy, en enrichissant leurs cafés en vitamines et nutriments comme le fait Boost Coffee. Autre tendance qui se démarque elle aussi : le cold brew. Une infusion à froid de plusieurs heures, qui permet d’obtenir une boisson moins amère et acide, plus facile à digérer.

Recréer des expériences à domicile : le cas du café

Pour pallier la nostalgie des terrasses, de nombreuses marques et enseignes proposent aux Français de recréer l’expérience du café chez eux. Certains cafés parisiens proposent déjà leur café de spécialité en ligne. C’est le cas de coffee shop Terre de Café qui innove avec un abonnement à l'expresso. D’autres organisent des dégustations à distance, ou font connaître leurs nouveautés (en provenance du Moyen Orient ou infusées aux épices) en démocratisant l’envoi d'échantillons.

De jeunes marques s’imposent grâce à un positionnement plus ciblé et qualitatif, et sortent le café de ses modes de consommation traditionnels. En France, on peut par exemple citer le cas Araku, qui commercialise un café indien bio et équitable. Ainsi que des capsules végétales et des cafetières vintage.

café au CBD ou aux champignons et canettes au lait d'avoine
© Photos Sunriser, Ladida, Mushup

De l’autre côté de l’Atlantique, on innove également en proposant du café au CBD (le cannabis légal en France aux vertus apaisantes), des canettes au lait d'avoine boostées aux superfood, ou encore du café à base de champignons médicinaux. De quoi commencer la journée du bon pied !

Les trentenaires fous de “Nolo”

Si le café en a reconquis beaucoup, l’alcool est quant à lui en disgrâce auprès d’une part croissante des français. Les Millenials sont ainsi de plus en plus nombreux à bouder les boissons alcoolisées. Ils leur préfèrent des versions “virgin” ou des boissons plus saines (comme le kombucha et les jus exotiques).

La tendance du "NOLO" (qui désigne des boissons sans ou avec une faible teneur en alcool) ou “Spirit Free” connaît une croissance de plus de 30 % depuis le mois de mars 2020 outre manche. Un marché pesant tout de même 188 millions de livres sterling.

Le mouvement s’inscrit dans la mouvance générale vers des modes de consommation plus sains. Les bars, mais aussi les manifestations nichées comme la Paris Cocktail Week ont ainsi dû s'adapter à cette nouvelle demande. L’établissement Chez Fréquence, une référence dans l’univers de la mixologie, a ainsi dédié la moitié de sa carte aux boissons low ou sans alcool ! Le tout récent media ivresse.club témoigne également du retour en grâce des boissons sans alcool, avec une cible clairement Millenials pour lecteurs.

Un exemple de gin sans alcool

Les fournisseurs ont eux aussi réagi à cette nouvelle tendance : Guinness a annoncé par exemple le lancement d’une boisson sans alcool, qui garderait néanmoins le même goût que ses fameuses brunes.

Les bartenders et mixologues prennent cependant, en grande majorité, le parti inverse. Et plutôt que de chercher à reproduire les saveurs des boissons alcoolisées dans leur version virgin, ils partent d’une feuille blanche pour créer de nouvelles richesses aromatiques. Les techniques de désalcoolisation se sont ainsi améliorées. Notamment avec l’introduction de nouvelles levures (comme celles utilisées par Mikkeller au Danemark) qui produisent des arômes, mais très peu d’alcool lors de la fermentation.

Proposer une boisson de bienvenue élégante mais sans alcool, peut devenir une façon de faire mouche auprès d’une clientèle élargie !

Ce qu’en pense La Tangente

Dans un monde évoluant de plus en plus vite, difficile de déterminer sur quelles tendances food parier. Et comment garantir une offre unique et authentique aux clients, tout en conservant leur ADN.

Le mouvement NOLO, par exemple, illustre bien à quel point les restaurateurs et professionnels de l’hôtellerie ont à gagner à se démarquer, en attirant de nouveaux consommateurs avec une offre plus pointue.

De manière générale, il est judicieux de regarder de plus près les tendances créées par les Millenials, voire par la Génération Z (moins de 25 ans) : elles sont révélatrices d’ancrages durables dans les comportements futurs.

abonnez-vous à notre newsletter