Comment adapter son offre à la nouvelle donne du télétravail ?

Le télétravail et ses nouveaux adeptes s'apprêtent à bouleverser les codes de l'hébergement touristique. Découvrez nos conseils pour adapter votre offre !

La pandémie a accéléré la tendance du travail à distance et du nomadisme digital. Et à mesure que les entreprises prennent conscience des avantages du travail à distance, on prévoit qu'au moins 70 % des actifs dans le monde déserteront les bureaux traditionnels d’ici 2025. Donnant aux acteurs de l'hébergement touristique l’opportunité de s’adapter aux nouvelles modalités du télétravail.

Un mouvement de fond qui offre donc une manne d’affaires potentielle pour les hôtels, hébergements de plein air, meublés, lieux d’hébergement hybrides... Cependant, les digital nomads et travailleurs à distance ne sont pas des voyageurs classiques. Leurs exigences impliquent donc non seulement d’adapter votre offre d’hôtellerie au télétravail, mais aussi votre communication, afin de les convaincre de réserver chez vous.

Nous vous proposons dans cet article quelques clés pour opérer cette transition en douceur. Et penser votre lieu comme propice au travail, mais aussi à la détente.

Adapter l’hébergement touristique aux nouvelles normes du télétravail

Pour élaborer une offre d’hôtellerie qui soit adaptée au télétravail, il est absolument nécessaire de bien comprendre à qui l’on s’adresse. En l'occurrence, les professionnels du tourisme devront le plus souvent faire la distinction entre les digital nomads et les travailleurs à distance. Les premiers voyagent et vivent aux quatre coins du monde, tandis que les seconds sont plus susceptibles de rester dans un cadre proche de leur lieu de vie.

S’il existe des différences subtiles entre ces deux profils, tous recherchent les éléments suivants...

Une connexion Wifi fiable et rapide

C’est un critère non négociable qui doit figurer noir sur blanc dans votre offre télétravail. Les digital nomads ont en effet besoin avant toute chose de pouvoir compter sur une connexion Wifi rapide et fiable. Et ce, dans les moindres recoins de votre hébergement (de leur chambre aux espaces communs, sans oublier les terrasses extérieures).

L’installation de routeurs Wifi à chaque étage, et le fait de prévoir deux fournisseurs différents (en cas de dysfonctionnement technique de l’un des deux) vous permettront d’éviter les foudres de vos clients. Et pour être 100 % télétravailleur-friendly, pensez également aux prises électriques (nécessaires pour charger les ordinateurs et téléphones). Mais aussi aux rappels visuels du mot de passe pour accéder à votre réseau.

Un lieu d’hébergement à la fois propice au télétravail et à la convivialité

C’est l'équilibre qui sera certainement le plus difficile à trouver pour développer une offre de télétravail pertinente. Les travailleurs à distance sont en effet à la recherche de lieux d’hébergement offrant suffisamment de confort et de tranquillité pour travailler dans les meilleures conditions possibles, mais aussi d’espaces de vie conviviaux dans lesquels ils pourront faire de nouvelles connaissances. Ils pourront même jusqu’à collaborer sur des projets communs ou trouver l’inspiration auprès d’autres télétravailleurs !

La clé est donc de prévoir à la fois des espaces intimes (voire même des bulles sensorielles pour faciliter les réunions et les visioconférences). Mais aussi des espaces plus ouverts (de type coworking/open space) avec de grandes tables à partager ou permettant à des personnes qui ne se connaissent pas (encore) d’échanger près de la machine à café !

Une fenêtre ouverte sur la vie locale

Les télétravailleurs s’attendent certes à retrouver une forme de cocon lorsqu’ils réservent leur hébergement. Mais ils souhaitent aussi en sortir pour découvrir ce qui se passe à l’extérieur.

Votre emplacement sera donc non seulement un critère clé (avec la possibilité de se rendre rapidement en ville ou aux hotspots avoisinants). Mais la possibilité d’accéder à d’autres commodités directement dans l’enceinte de votre hôtel sera également un plus. L’organisation de cours de yoga ou de paddle (selon ce qui s’y prête le plus) attirera une clientèle jeune, avide d’activités, mais qui souhaite aussi, paradoxalement, pouvoir déconnecter. Des événements sociaux (concerts de groupes locaux, dégustation de produits du terroir...) seront également un bon moyen de vous démarquer.

Bien communiquer sur son offre télétravail pour booster son offre d’hôtellerie et son taux d’occupation

Créer une offre télétravail qui réponde aux besoins de ces nouveaux voyageurs n’est que la première étape. Si les digital nomads ne font pas encore partie de votre clientèle habituelle, ou que vous n’êtes pas très visibles auprès de ce segment, vous allez aussi devoir redoubler d’efforts pour les attirer jusqu’à vous. En réfléchissant à une offre singulière, vous vous démarquerez d’une concurrence qui ne fait que prendre de l’ampleur.

Créer un contenu ciblé

Mettre en avant votre connexion Wifi gratuite et vos espaces dédiés au travail ne sont pas suffisants pour convaincre les télétravailleurs de réserver chez vous. Vous devez également leur présenter un véritable lifestyle, qui les invite à se projeter.

Il existe une variété de façons de produire un contenu créatif qui différencie votre offre télétravail de ses concurrents et résonne avec vos marchés cibles. Notamment le partage d’expérience, 85 % des consommateurs déclarant que le contenu généré par les utilisateurs (UGC) influence davantage leur prise de décisions.

Vous pouvez également publier de courts formats vidéo de type “Une journée dans la vie de…” afin d’offrir une représentation inspirante d’un séjour dans votre hôtel. Ou encore publier un guide pratique facilitant la découverte de votre destination.

Boostez les revenus générés par votre offre télétravail en proposant des forfaits et abonnements

Un rapport publié par Expedia a révélé que les clients qui achètent un forfait dépensent généralement plus sur l'entièreté de leur séjour. Ils réservent non seulement plus de nuitées, mais payent également 30 % de plus en tarifs quotidiens moyens. Plutôt que de vous contenter de proposer des réductions sur ces offres, il peut être intéressant d’y ajouter des modules complémentaires. Notamment sous forme d’expérience (dégustations, utilisation gratuite du coworking, visites guidées, etc)

Le système d’abonnements est lui aussi de plus en plus utilisé dans le secteur des “workations”. Non seulement il peut vous fournir un flux de revenus à la fois prévisible et récurrent. Mais du point de vue des nomades numériques, cette offre télétravail apporte encore plus de commodités.

Un excellent exemple est celui de Selina, qui a fait pivoter ses produits pour répondre aux besoins des télétravailleurs. Et qui a ainsi lancé son Nomad Passeport ainsi qu’un programme CoLive qui permet à ses clients de découvrir ses différentes destinations moyennant 180 à 2 000 dollars par mois.

Offrez un service d’expert local pour accompagner les télétravailleurs dans leur aventure

Il est probable qu'un télétravailleur restera avec vous plus longtemps qu'un invité classique. Cela vous offre une opportunité de créer une connexion plus profonde avec votre lieu, mais aussi votre communauté locale. Donnez-lui ainsi la possibilité de s’immerger dans sa nouvelle destination et de vivre des expériences authentiques.

Airbnb a déjà opéré cette transition, en proposant en plus des hébergements des expériences locales. Et les professionnels du tourisme s’y sont mis eux aussi, à l’image de Conscious Hostels qui a lancé son service “Amsterdam Experts”. Avant leur arrivée, les clients peuvent contacter l’équipe pour leur communiquer leurs domaines d’intérêt (restaurants typiques, studio de yoga le plus proche). Et ainsi, recevoir des recommandations personnalisées, et un service plus attentif une fois sur place.

Hors les murs : créer un écosystème propice aux télétravailleurs

En matière de tourisme, l’emplacement est roi. Il est vrai que le nombre toujours plus important de digital nomads permettra à tous les types de destinations de se faire une place. Mais il n’en reste pas moins que votre hôtel n’est pas une île. Votre offre télétravail pourra donc cocher toutes les cases, elle ne sera réellement impactante que si elle s’inscrit dans un écosystème plus global, propice au nomadisme digital.

L’illustration parfaite de cette réalité est le travail de l'Île de Madère qui a initié un effort collectif pour attirer les nomades numériques. Notamment en tissant des partenariats entre hébergeurs, loueurs de voiture, organisateurs d’activités sur place. Et même services digitaux (via Slack).

Vidéo promotionnelle pour les “Digital Nomades Madeira Islands”

Une piste à explorer peut donc être de se rapprocher de l’ensemble des acteurs qui forment votre écosystème. Et de créer les conditions favorables pour mettre votre destination sur la carte des nouveaux voyageurs !

abonnez-vous à notre newsletter